Le port du masque protège-t-il vraiment ?

Depuis son apparition en décembre 2019 dans la ville de Wuhan, ville située au centre de la Chine, le coronavirus s’est aujourd’hui propagé dans le monde entier. Presque tous les pays de la planète sont désormais touchés par ce virus. Afin de tenter de limiter l’expansion du virus, les experts du domaine médical recommandent généralement le port du masque. Certains pays en font même une obligation.

Face à ce phénomène, la vraie question est la suivante : est-ce que le port du masque protège vraiment contre le virus ?

Masques et prévention de risques de transmission du virus par les malades

À ce jour, ce sont près de 5 millions de personnes qui sont contaminées dans le monde avec plus de 300 000 morts. Une personne contaminée qui tousse, parle ou éternue émet des postillons ou des gouttelettes dans l’air. Il y a donc d’énormes risques que son entourage soit contaminé en inhalant ces postillons. Par contre, lorsqu’elle porte un masque, la projection des gouttelettes est stoppée.

Les masques chirurgicaux par exemple, plus recommandés pour les porteurs du virus ou les personnes qui en présentent les symptômes sont très efficaces pour empêcher le risque de projection des gouttelettes. Ils sont donc très utiles pour les malades ou les cas suspects, car, en les portant, ces derniers évitent de contaminer leur entourage.

Masques et protection des personnes saines

Porter un masque peut aider celui qui n’est pas malade à l’éviter lorsqu’il reçoit des gouttelettes de la part d’un malade. Les personnes régulièrement en contact avec les malades peuvent être protégées en portant le masque FFP2. Ces masques ont le mérite d’empêcher efficacement l’inhalation des gouttelettes.

Toutefois, le port de ce masque implique la maîtrise d’une bonne technique. Il faut en effet avoir le bon positionnement et suivre d’autres recommandations. Par exemple, veiller à ce qu’il couvre entièrement le nez et la bouche. En outre, il est important d’éviter de le toucher après l’avoir posé sur le visage. Aussi, assurez-vous de l’enlever après 8 heures au maximum d’utilisation.

Est-ce vraiment efficace ?

Le port du masque est certes utile pour empêcher une contamination, mais ne le garantit pas à 100 %. En effet, même s’il empêche les malades de transmettre le Covid 19 et aide les personnes saines à ne pas en être contaminées, il ne protège pas entièrement contre le virus. Cela peut facilement s’expliquer. En effet, le virus ne se transmet pas uniquement par les postillons. Les contacts directs sont également des facteurs de transmission.

Ainsi, si le port du masque empêche une personne contaminée de transmettre le virus à un proche en éternuant ou en parlant, un simple contact suffit à le lui transmettre. D’ailleurs, une mauvaise manipulation du masque même peut provoquer une contamination s’il est infecté. C’est sans doute pour cela que le meilleur moyen de protection reste la distanciation sociale de deux mètres.

Source : btomask.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *