Agora Santé

Eviter les variations de glycémie pour préserver ses fonctions cognitives

Posté par :

Les diabétiques savent bien qu’il est fondamental pour eux d’équilibrer leur glycémie pour éviter les complications de cette maladie : rétinopahie, atteinte rénale, neuropathie périphérique. Savent-ils aussi que leurs capacités intellectuelles dépendent aussi de ce bon équilibre de leur glycémie ? La Lettre de Successful Aging du 6 Décembre 2010 (www.saging;com) revient sur ce sujet.

Le contrôle optimal de la glycémie fait partie des critères importants dans la prévention des complications associées au diabète. Classiquement, les variations de ce paramètre sont suivies grâce à la mesure de la glycémie à jeun et de la glycémie postprandiale, ainsi que de l’hémoglobine glyquée ou HbA1c qui est le reflet de la concentration circulante du glucose sur le moyen terme.

Pour éviter toute répercussion sur les performances intellectuelles, un contrôle métabolique aussi rigoureux que possible du diabète est souhaitable. Les données obtenues chez des diabétiques après 48 heures de mesures en continu de leur glycémie viennent encore renforcer cette notion.

Le taux de glucose de 121 seniors, âgés de 65 à 88 ans, atteints de diabète de type II a été mesuré à l’aide d’électrodes sous-cutanées. Des tests cognitifs ont été réalisés en parallèle.
L’amplitude moyenne des variations de la glycémie au cours des 24 heures était de 0,710 ± 0,19 g/L pour l’ensemble des sujets. Ce paramètre était directement corrélé aux scores obtenus au test MMSE ainsi qu’au score regroupant les performances aux tests exécutif et d’attention. Ces associations étaient indépendantes de l’âge, du sexe, de l’indice de masse corporelle, du tour de taille, de l’activité physique, de la prise de médicaments ainsi que des autres paramètres de la glycémie, HbA1c, glycémie postprandiale, ou glycémie à jeun.

Compte tenu de l’impact sur les performances cognitives, non seulement les valeurs traditionnelles de la glycémie sont importantes à considérer, mais aussi les fluctuations au cours de la journée. diabete
Rizzo MR et al. Diabetes Care. 2010;33:2169-2174
VN:F [1.1.9.1_544]
Moyenne: 0.0/5 (0 votes )
  • Digg
  • Sphinn
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google
  • Blogosphere News
  • E-mail this story to a friend!
  • Live
  • MySpace
  • Netvibes
  • Print this article!
  • Scoopeo
  • Technorati
  • TwitThis
  • Wikio FR
  • Yahoo! Buzz


Poster un commentaire

* champs obligatoires

Thématiques

  • Commentaires récents

  • Billets les plus commentés

  • Billets les mieux notés